30 juillet 2007

A ce rythme là...

... il n'y aura bientôt plus de grands acteurs (bon ok j'en rajoute) .

Après Philippe Noiret et Jean-Claude Brialy, c'est au tour de Michel Serrault de nous quitter. Moi je garde dans la tête les films comme Le Papillon où il joue un papy touchant, Assassin(s) de Kassovitz où il joue un tueur à gage vieillissant qui forme son successeur (très troublant comme film), la mythique Cage aux folles (Zazaaaa et sa biscooootte), le désopilant Deux Heures moins le quart avant Jésus Christ où on le retrouve en Jules César, et bien d'autres films encore... Près de 135 films me semble-t-il avoir entendu lors des nombreuses rétrospectives de la journée. Je me délecte de voir "Nelly et Monsieur Arnaud" demain sur France 3.

serrault

Quant au réalisateur Ingmar Bergman, je n'ai pas vu le moindre de ses films. Je ne peux donc pas vous en parler.  Mais ces films sont paraît-il emmerdifiant, sauf pour une "élite" autoproclamée de pseudo-intellectuels . 

J'ai appris récemment également que Jean-Paul Belmondo... allait peut-être retourné sur les plateaux de cinéma. Un rôle lui aurait été proposé et sa femme le considère comme ravi par cette idée. Comme quoi les ténors ne sont pas tous partis. A suivre...

Posté par _Aurelien_ à 23:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur A ce rythme là...

    thanks pour ce bel hommage... sans oublier le bonheur est dans le pré, les enfants du marais...
    Mais mon pref c'est la cage aux folles!
    Quant à Belmondo il a intérêt de tenir encore qq années!

    Posté par illou, 01 août 2007 à 08:52 | | Répondre
  • Tac Tac boum boum Bébel!

    Posté par Aurel, 01 août 2007 à 20:03 | | Répondre
Nouveau commentaire